Les commandes

Syntaxe : alias [nom[='commande']]

Description : Permet de créer un raccourcis (nom) pour une commande donnée (commande). Si commande n'est pas spécifié, affiche la commande correspodant à nom. Si nom n'est également pas spécifié, affiche la liste de tous les alias.

Automatisation : Il suffit de rentrer la commande dans votre fichier ~/.bashrc, bien sur, pour l'utilisateur root, il faudra aller toucher au fichier /root/.bashrc.

Syntaxe : bg[ID]

Description : Passe en arrière plan le processus en cours ou le processus dont l'ID est spécifié.

Syntaxe : cal [options]

Description : Affiche le calendrier du mois

Options les plus courantes :

  • -3 : Affiche le mois précédent et le suivant
  • -m : Lundi est le premier jour de la semaine (dimanche pas défaut)
  • -y : Affiche le calendrier de l'année

Syntaxe : cat [options] [fichier_1] [fichier_2] …

Description : Affiche le contenu des différents fichiers sur la sortie standard. Vous pouvez utiliser les opérateurs > pour combiner plusieurs fichiers en un seul et » pour concaténer des fichiers à un fichier existant.

Options les plus courantes :

  • -n → Numérote les lignes
  • -v → Affiche les caractères de contrôle, sauf les sauts de ligne et les tabulations

Syntaxe : clear

Description : Efface l'écran du terminal. Un raccourcis utile : ctrl+shift+x (il s'agit de 3 touches de votre clavier, pas de taper ces caractères sur votre terminal ;-) )

Syntaxe : cd [répertoire]

Description : Change le répertoire de travail. Si répertoire n'est pas spécifié, la commande nous emmène dans le 'home' (dossiers perso) de l'utilisateur courant.

Syntaxe : chmod [options] mode fichiers

Description : Cette commande modifie les droits des utilisateurs sur les fichiers. Les différents droits de vos fichiers sont visibles à l'aide de la commande ls -l (reportez vous à cette commande pour plus d'informations), ils sont au nombre de trois :

  • r : lecture (read)
  • w : écriture (write)
  • x : éxecutable

Options les plus courantes :

  • -v : Affiche les informations sur les modifications apportées (ou pas !) aux fichiers.
  • -R : Effectue les modifications de droits de façon récursive (pratique lorsque les fichiers sont des dossiers)

Syntaxe : cp [options] cheminsource/source chemindestination/destination

Descritpion : Copie un fichier source vers un autre fichier (destination, qui sera écrasé si ce fichier existait auparavant). N'oubliez pas que vous pouvez utiliser le caractère 'wildcard' (ou joker) pour copier plusieurs fichiers. Options les plus courantes : * -i : Mode interactif * -p : Préserve les informations concernant le propriétaire, le groupe, les droits d'accès, et la date. * -r : Effectue une copie récursive (pratique si on veut copier des dossiers entiers) * -u : Ne copie pas un fichier qui en écraserait un plus récent ==== date ==== Syntaxe : date [options] [format] [date] Description : Permet de configurer l'heure et la date du système. Sans argument, affiche l'heure et la date du système. ==== diff ==== Syntaxe : diff [options] fichier1 fichier2 Description : Compare deux fichiers textes et retourne les lignes qui diffèrent entre les deux. Les lignes du premiers fichier sont précédées du signe < et celles du deuxième > Options les plus courantes : * -i : Ne fait pas de différence entre les caractères minuscules et majuscules. * -w : Ne tient pas compte des caractères 'espace'. * -B : Ne tient pas compte des lignes blanches. * -l expression : Ne tient pas compte des lignes qui correspondent à l'expression spécifiée * -a : Effectue la comparaison comme si les fichiers étaient de fichiers textes (pratique pour comparer des binaires). ==== df ==== Syntaxe : df [options] [nom] Description : Affiche l'espace disque disponible sur tous les systèmes de fichiers montés ou sur celui dont le nom est spécifié. Options les plus courantes : * -a : Inclut les systèmes de fichiers vides * -k : Utilise le kilo-octet comme unité * -t : Permet de spécifié le type du système de fichiers. * -h : Utilise le giga-octet comme unité ==== du ==== Syntaxe : du [options] [répertoire] Description : Affiche l'espace disque utilisé par chaque répertoire spécifié (sous-répertoires inclus). Le répertoire par défaut est le répertoire courant. Options les plus courantes : * -a : Affiche les statistiques pour tous les fichiers, pas seulement pour les répertoires. * -b : Affiche les détails en octets. * -c : Affiche la totalité de l'espace utilisé par tous les arguments. * -k : Affiche la taille en kilo-octets. ==== fdisk ==== Syntaxe : fdisk [options] [périphérique] Description : Utilitaire de gestion des partitions Options les plus courantes : * -l : Liste les tables de partitions. * -s partition : Affiche la taille de la partition spécifiée. Commandes : * a : Rend la partition amorçable. * d : Supprime une partition (delete). * l : Liste les types de partitions. * m : Affiche le menu. * n : Crée une nouvelle partition. * p : Affiche les partitions. * q : Quitte sans sauvegarder. * t : Modifie le type de partition. * w : Quitte et sauvegarde. ==== fg ==== Syntaxe : fg [id] Description : Passe en premier plan le processus dont l'id est spécifiée, ou le processus courant par défaut. ==== find ==== Syntaxe : find [chemin] [conditions] Description : Effectue une recherche de fichiers (dossiers inclus) suivant les conditions spécifiées dans chemin (le chemin par défaut est le répertoire courant). Conditions les plus utilisées : * -name nom : Effectue une recherche des fichiers dont le nom est spécifié. Astuce : -name *str* va chercher tous les fichiers dont str apparaît dans leur nom (n'oubliez pas les *). * -type type : Effectue une recherche de fichiers dont le type est spécifié : * d : Répertoire * f : Fichier * p : Pipe * l : Lien symbolique * s : Socket * -mtime n : Effectue une recherche de fichiers modifié dans les plus ou moins n24 heures. * -size n[bckw] : Effectue une recherche de fichiers dont la taille est n : * b : blocs * c : octets * k : kilo-octets * w : mots * -user utilisateur : Effectue une recherche de fichiers appartenant à utilisateur. Exemple : * find ./c -type f : Recherche tous les fichiers contenant le caractère c dans le répertoire courant, sans inclure les sous-dossiers. * find ./ -type f -name *c* : Recherche tous les fichiers contenant le caractère c dans le répertoire courant, incluant les sous-dossiers. ==== free ==== Syntaxe : free [options] Description : Affiche un certain nombre de renseignements sur la mémoire (mémoire utilisée, disponible, …). Options les plus courantes : * -b : Utilise l'octet comme unité * -k : Utilise le killo-octet comme unité * -m : Utilise le méga-octet comme unité * -t : Affiche les totaux sur une seule ligne ==== grep ==== Syntaxe : grep [options] expression [fichiers] Description : Effectue dans un ou plusieurs fichiers spécifiés la recherche d'une expression. Par défaut, la commande renvoie les lignes contenant l'expression. Options les plus utilisées : * -c : Affiche le nombre de lignes qui correspondent. * -v : Affiche les lignes qui ne correspondent pas. * -i : Ne tient pas compte de la casse. * -n : Affiche les lignes qui correspondent et les numéros de ligne associés. ==== gunzip ==== Syntaxe : gunzip [options] [fichiers] Description : Décompresseun fichier. Le format des fichierscompressés est .gz. Voir aussi gzip ==== gzip ==== Syntaxe : gzip [options] [fichiers] Description : Compresse (ou décompresse suivant l'option utilisée) un fichier. Le format des fichiers compressés est .gz. Options les plus courantes : * -d : Décompresse un fichier spécifié (idem que gunzip). * -l : Affiche pour chaque fichier compressé la taille compressée, la taille décompressée, le ratio de compression et le nom du fichier décompressé. * -r : Parcourt l'arborescence de façon récursive (util notamment sur un dossier). * -t : Test l'intégrité du fichier compressé. ==== halt ==== Syntaxe : halt [options] Description : Arrête le système. Voir aussi shutdown ==== kill ==== Syntaxe : kill [options] pid Description : Envoie un signal au processus décrit par pid. Si on ne précise pas de signal, TERM est envoyé. Ce dernier tue les processus qui ne l'interceptent pas. Pour les autres processus, il faut utiliser le signal KILL (9), qui ne peux pas être intercepter. Options les plus utilisées : * -s : Précise le signal à envoyer. Vous pouvez utiliser le nom ou le numéro du signal (man 7 signal pour une liste précise des signaux). * -l : Affiche la liste des signaux. ==== ln ==== Syntaxe : ln [options] source [dest] Description : Cette commande permet de créer des liens pour les fichiers. Un lien est créé de source vers dest (par défaut, le répertoire courant). Si dest est un fichier existant, il sera écrasé et si dest est un répertoire existant, le lien source sera créé dans ce répertoire. Le nom des liens est identique à celui du fichier spécifié. Options les plus courantes : * -b : Effectue un backup des fichiers qui vont être effacés. * -d, -F : Permet à l'utilisateur root de créer des liens en dur vers des répertoires. * -f : Supprime les fichiers de destination existants. * -i : Demande confirmation avant d'effacer un fichier destination existant. * -s : Permet de créer des liens symboliques (plutôt que des liens en dur). * -v : Affiche le nom de chaque fichier avant de créer le lien. Exemple : * ln -i toto titi : créé le lien titi qui pointe sur le fichier toto ==== login ==== Syntaxe : login [name | option ] Description : Permet de se connecter et de s'identifier au système. L'identification qui précède la connexion s'effectue en tapant son nom (qui peut être passé par la ligne de commande), puis son mot de passe (si nécessaire). Options les plus courantes : * -p : Préserve l'environnement. * -f : Saute la seconde identification. * -h : Utilisée par les serveurs pour spécifier le nom de la machine distante (root seulement). ==== logout ==== Syntaxe : logout Description : Permet de se déconnecter de la session en cours d'utilisation. ==== lpq ==== Syntaxe : lpq [options] [utilisateur] Description : Interroge la file d'attente et retourne l'état de tous les processus d'impression. Si un nom d'utilisateur est spécifié, la commande ne prend en compte que les processus de cet utilisateur. Voir aussi lpr et lprm. Options les plus courantes : * -P : Permet de spécifier une imprimante (si cette option n'est pas spécifiée, l'imprimante par défaut est utilisée). * -l : Affiche l'intégralité des informations concernant les processus. ==== lpr ==== Syntaxe : lpr [options] fichiers Description : Envoie les fichiers spécifiés dans la file d'attente d'impression. Voir aussi lpq et lprm Options les plus courantes : * -P : Spécifie l'imprimante à utiliser (sinon, c'est l'imprimante par défaut) * -h : Supprime la page de garde. * -m : Confirme la fin d'impression par mail. ==== lprm ==== Syntaxe : lprm [options] [id] [utilisateur] Description : Supprime un fichier de la file d'attente d'impression. Vous devez spécifier l'id du fichier à supprimer (obtenable via lpq). Un utilisateur privilégié peut également supprimer les fichiers d'un utilisateur spécifié. Voir également lpq et lpr. Options les plus utilisées : * -P : Spécifie l'imprimante à utiliser (l'imprimante par défaut est utilisée si rien n'est précisé). * -a : Supprime tous les fichiers de l'utilisateur spécifié. ==== ls ==== Syntaxe : ls [options] [répertoire] Description : Affiche le contenu de répertoire (répertoire courant par défaut). Options les plus courantes : * -a : Affiche tous les fichiers de répertoire, en commençant pas '.' et '..' inclus. * -l : Affichage au format long (type des fichiers listés, droits, propriétaire, taille, …). * -s : Affiche la taille de chaque fichier (en blocs de 1 Ko). * -t : Affiche les fichiers en fonction de la date (fichiers les plus récents affichés en première position). * -F : Ajoute un caractère à chaque nom de fichier pour spécifier son type : * '' pour les fichiers exécutables * '/' pour les dossiers * '@' pour les liens symboliques * '|' pour les pipes * '=' pour les sockets * -R : Affiche aussi le contenu des sous-répertoires. * -S : Affichage en fonction de la taille (du plus gros au plus petit). * -X : Affiche en fonction de l'extension. Les fichiers sans extension sont affichés en premier. ==== make ==== Syntaxe : make [options] [paramètres] Description : Cete commande permet de construire des cibles à partir d'éléments. Très souvent utilisée pour construire des fichiers objets et des bibliothèques à partir de fichiers sources, elle peut être employée pour construire des exécutables, ou n'importe quoi d'autre. Très souvent make lancera un programme généraliste codé dans un “makefile”. Options les plus courantes : * -f fichier : Lance la programmation type “makefile” codée dans “fichier” situé dans le répertoire courant. * -C répertoire : Lance le “makefile” enregistré dans le répertoire spécifié. * -q : Teste la cohérence du “makefile” sans effectuer les traitements. * -n : Affiche les commandes linux du “makefile” sans les exécuter. * -s : Effectue les traitements mais n'affiche pas les commandes exécutées. * -t : Affiche les cibles rencontrées, mais ne modifie pas les fichiers utilisés par le “makefile”. * -d : Affiche un maximum d'informations sur les fichiers concernés par le “makefile”. Paramètres les plus courants : * Cible : Un élément constitutif du “makefile”, un des objectifs à atteindre absolument. * Variables : Définition de variables, paramèters du “makefile”. ==== man ==== LA COMMANDE À UTILISER Syntaxe : man [options] [section] commande Description : Affiche la page du manuel correspondant à la commande spécifiée. Suivant les commandes, vous devez également spécifier la section à laquelle elle appartient. Options les plus courantes : * -a : Affiche toutes les pages qui correspondent à la page spécifiée. * -k : Effectue la recherche sur la chaine spécifiée (chaine remplace ici commande). Sections : - Commandes utilisateurs - Appels systèmes - Appels bibliothèques - Périphériques - Format de fichiers - Jeux - Commandes supplémentaires - Commandes systèmes - Noyau ==== mkdir ==== Syntaxe : mkdir [options] répertoires Description : La commande permet de créer un ou plusieurs répertoires. Voir également rmdir. Options les plus courantes : * -m : Définit le mode d'accès au répertoire. Voir la commande chmod pour plus de renseignements. * -p : Permet de créer les répertoires pères spécifiés. ==== mkswap ==== Syntaxe : mkswap [option] périphérique [taille] Description : Permet de créer un espace de swap sur le périphérique spécifié. Vous pouvez également définir sa taille en blocs. ==== more ==== Syntaxe : more [options] [fichiers] Description : Permet de consulter page par page un ou plusieurs fichier textes spécifiés. Un certain nombre de commandes sont à votre disposition pour naviguer. Options les plus courantes : * -num : Indique la taille de l'écran (en nombres de lignes) * -d : Affiche un message en bas de l'écran et supprime le bip. * -f : Effectue un comptage logique des lignes, utile lorsque les lignes sont trop longues et sortent de l'écran. * -c : Affiche ligne par ligne * -s : Regroupe en une seule ligne plusieurs lignes blanches consécutives Commandes : * Entrée : Affiche la ligne suivante * Espace : Affiche l'écran suivant * b : Affiche l'écran précédent * q : Quitter le programme * /str : Effectue la recherche de str spécifiée * n : Répète la dernière recherche * :n : Passe au fichier suivant * :p : Passe au fichier précédent ==== mount ==== Syntaxe : mount [options] [périphérique] [répertoire] Description : Permet de monter un système de fichier (périphérique) sur le répertoire spécifié. Ce répertoire doit exister et doit être également vide. La commande mount seule affiche la liste de systèmes de fichiers et points de montages associés. Options les plus courantes : * -a : Monte tous les systèmes de fichiers * -r : Montage du système de fichier en lecture seule * -w : Montage du système de fichier en lecture/écriture * -t type : type permet de spécifier le type du système de fichier (ext2, ntfs, none, …) ==== mv ==== Syntaxe : mv [options] source cible Description : Déplace source vers cible. Si cible est un fichier déjà existant, il sera détruit, sinon, il sera créé. On peut de cette façon renommer un fichier (ou un répertoire) si on déplace source dans le même répertoire pointé par cible. Options les plus courantes : * -b : Effectue une copie des fichiers qui vont être supprimés * -f : Supprime les fichiers sans confirmation * -i : Demande confirmation avant la suppression d'un fichier * -u : Ne déplace pas un fichier qui en écraserait un plus récent ==== passwd ==== Syntaxe : passwd [utilisateur] Description : Permet de modifier le mot de passe d'utilisateur. Si ce dernier n'est pas spécifié, il s'agira de l'utilisateur courant. Seul root peut modifier le mot de passe d'un autre utilisateur. ==== ps ==== Syntaxe : ps [options] Description : Affiche des informations sur les différents processus en cours. Ces informations ne sont valables qu'au moment d'exécution de ps. Options les plus courantes : * -a : Affiche les processus de tous les utilisateurs * -u : Affiche des informations sur l'utilisateur * -x : Affiche les processus qui ne sont pas liés à un terminal * -l : Affichage au format long * -h : N'affiche pas l'en-tête ==== pwd ==== Syntaxe : pwd Description : Affiche le chemin absolu du répertoire de travail courant. ==== umount ==== Syntaxe : umount [options] [périphérique | répertoire] Description : Démonte le système de fichiers spécifié (par le nom du périphérique ou par le nom du répertoire). Options les plus courantes : * -a : Démonte tous les systèmes de fichiers * -t type : Démonte seulement les systèmes de fichiers dont le type est spécifié ==== reboot ==== Syntaxe : reboot [options] Description : Redémarre le systèm. Cette commande s'utilise seulement en mode mono-utilisateur. Voir également shutdown. ==== rm ==== Syntaxe : rm [options] fichiers Description : Efface le ou les fichiers spécifiés. Options les plus courantes : * -d : Efface le répertoire spécifié, même s'il n'est pas vide * -i : Demande confirmation avant d'effacer le ou les fichiers * -r, -R : Efface le contenu du répertoire avec ses sous-répertoires, … ==== rmdir ==== Syntaxe : rmdir [options] [répertoires] Description : Supprime le ou les répertoires spécifiés. ==== shutdown ==== Syntaxe : shutdown [options] time [message] Description : Effectue un shutdown du système. Vous devez spécifier le moment de l'arrêt en utilisant le format pour time, hh:mm. Vous pouvez également utiliser un compte à rebours en utilisant le format +m. Vous pouvez définir un message pour avertir les utilisateurs du système. Options les plus utilisées : * -h : Arrête le système après le shutdown * -r : Redémarre le système après le shutdown ==== swapon ==== Syntaxe : swapon [options] périphérique Description : Active l'espace swap sur le périphérique spécifié. Options les plus courantes : * -a : Utilise les périphériques définis comme espace de swap dans le fichier /etc/fstab ==== swapoff ==== Syntaxe : swapoff [options] périphérique Description : Désactive l'espace de swap sur le périphérique spécifié. ==== tar ==== Syntaxe : tar [options] [fichier tar] [fichiers] Description : Permet de créer ou d'extraire des fichiers archives .tar. Options les plus courantes : * -c : Permet de créer une nouvelle archive * -d : Compare les fichiers contenus dans l'archive avec ceux qui sont spécifiés * -f : Stocke ou extrait les fichier à partir du fichier archive spécifié * -r : Ajoute les fichiers spécifiés à une archive existante * -v : Affiche les noms des fichiers * -x : Permet d'extraire les fichiers spécifiés de l'archive. Si aucun fichier n'est spécifié, effectue l'extraction complète ==== unalias ==== Syntaxe : unalias nom Description : Supprime l'alias spécifié par nom. ====== Sources ====== Poly de Mr Autin intitulé “les 46 commandes linux les plus utiles”, lui même provenant en partie du site “http://www.linux-kheops.com/doc/man/manfr/man-html-0.9/man/manfr.php?ptd=45commandes.html”. Copied and adapted by TC https://wiki.iiens.net/doku.php?do=index&id=linux%3Acommandes